syndicat des chargées et chargés de cours de l'Université de Montréal

Qu’est-ce qu’un mentor peut m’apporter ?

image mentorat

Voici arrivée l’effervescence de la rentrée avec tout le questionnement qui l’accompagne. Comment seront mes groupes? Comment se passera mon premier cours ? Je n’ai jamais enseigné à un grand groupe; comment capter l’attention des étudiants? Comment rendre mon enseignement plus dynamique ? Comment traiter certaines situations difficiles en classe? Comment puis-je gérer mon stress ?

La plupart de nos collègues se sont déjà posé ces questions, y ont réfléchi, et ont testé certaines méthodes, quelquefois avec succès, quelquefois non. Certains d’entre eux se sont démarqués par l’originalité et l’efficacité de leurs approches et désirent partager avec d’autres leurs expériences. Ces chargés de cours ont acquis la réputation d’enseignants compétents, à l’écoute et passionnés par l’enseignement. Ce sont nos mentors !

Le SCCCUM, en collaboration avec l’UdeM, offre pour la toute première fois aux chargés de cours la possibilité d’être accompagnés par un mentor qui connaît bien leurs inquiétudes, leurs angoisses, leurs questionnements, leurs difficultés : il les a vécus. Le mentor est une personne qui ne juge pas et qui a reçu une formation la rendant apte à accompagner, conseiller et soutenir.

Oui, mais…

Que va-t-on penser de moi ?

J’aurai l’air de quelqu’un qui n’est pas sûr de sa compétence.

Je suis déjà très occupé, combien de mon temps cela prendra-t-il ?

Est-ce que je subirai une évaluation qui sera mise à mon dossier ?

Est-ce qu’on pourra me reprocher mes lacunes ?

La relation entre un mentor et un mentoré est strictement confidentielle. Il en est ainsi de tout ce qui se dira entre eux. Le mentor s’y est engagé et est tenu de suivre un code d’éthique. La façon dont se déroulera la relation entre le mentor et le mentoré sera déterminée par et entre eux, en tenant compte des contraintes et des disponibilités de chacun. Comme tout se passe entre eux, l’Université n’est d’aucune façon tenue au courant des échanges entre le mentor et le mentoré. Elle ne sait même pas que vous bénéficiez du soutien d’un mentor, à moins que vous-même ne le disiez.

Bénéficier de l’accompagnement d’un mentor n’est pas une faiblesse, c’est une force !

Oui, mais…

Quelles sont mes obligations ?

Et si je ne m’entends pas avec mon mentor ?

Les obligations des mentorés sont de s’investir dans la relation et d’y jouer un rôle proactif. Le mentoré est le premier responsable du succès de la relation. Il doit être aussi disponible que ce à quoi il s’est engagé. Il doit respecter le fait que son mentor n’ait pas réponse à tout, et contribuer à la recherche de solutions. Il doit reconnaître l’effort que fait le mentor qui agit de façon complètement bénévole et chercher à lui faciliter la tâche. La relation doit être bâtie sur la confiance et le respect mutuels.

La première étape d’une relation mentorale, tout comme pour les autres types de relation, est de faire connaissance. La première chose que vous proposera votre mentor sera peut-être  d’aller prendre un café. Vous parlerez de vous et il parlera de lui. Ainsi s’établira la relation… ou pas. Dans tous les cas, rien n’est forcé. Si, en cours de route, les choses se dégradent et qu’aucune solution n’est trouvée, ni le mentor ni vous n’êtes dans l’obligation de poursuivre la relation.

Il s’agit d’un service offert grâce à la générosité des mentors, et sans aucune obligation monétaire pour les mentorés, afin que nos membres puissent accomplir leur travail en éprouvant le sentiment d’accomplissement professionnel qui fait que l’on est heureux d’exercer son métier d’enseignant.

Ça m’intéresse ! Comment faire ?

Il suffit de consulter le site du SCCCUM (www.scccum.ca), sous l’onglet « Mentorat ». Vous y trouverez la description de chacun des mentors qui vous aidera à choisir quelqu’un avec qui vous pensez pouvoir avoir des affinités. Vous remplissez ensuite le Formulaire de demande de pairage qui sera automatiquement transmis au coordonnateur du programme en cliquant sur « Envoyer ». Votre demande sera ensuite transmise au mentor choisi qui entrera en contact avec vous.

Si vous avez besoin d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous écrire à l’adresse mentorat@scccum.ca