syndicat des chargées et chargés de cours de l'Université de Montréal

La CASUM demande plus de formation pour lutter contre les violences à caractère sexuel

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le 25 novembre, la Coalition des associations et des syndicats de l’Université de Montréal (CASUM) a fait parvenir une lettre au secrétaire général de l’Université, M. Alexandre Chabot. Tout prenant positivement note des ressources investies jusqu’ici auprès des étudiants pour favoriser un milieu exempt de violences à caractère sexuel, la lettre visait à demander que des ressources équivalentes soient investies auprès des personnes à l’emploi de l’Université. Ces ressources permettraient, entre autres, de sensibiliser le personnel à propos des violences à caractère sexuel, mais aussi de les former sur la marche à suivre lorsqu’ils ou elles reçoivent les confidences de victimes. La lettre en question peut être consultée ici. Pour toute question, prière de consulter Michaël Séguin (michael.seguin@scccum.ca).