syndicat des chargées et chargés de cours de l'Université de Montréal

Participez au renouveau syndical du SCCCUM!

Qu’est-ce qu’un syndicat de chargées et chargés de cours ? Comment peut-il connaître et servir au mieux les intérêts de ses membres, quelle que soit leur faculté, quelle que soit leur unité ? Quel fonctionnement la structure syndicale doit-elle adopter pour relever ce défi ?  Comment le Syndicat doit-il communiquer avec ses membres? Comment doit-il les mobiliser? Les réponses que nous trouverons à ces questions -et à quelques autres!- nous permettront de renouveler notre projet syndical.

Comme vous le savez, le SCCCUM a entrepris une démarche de réflexion sur son orientation et sur ses activités, laquelle débouchera sur la mise à jour de son projet syndical et, au besoin, à une reformulation de ses politiques, ses règlementations et ses statuts. Au centre de cet exercice, le Conseil syndical (CS), notre instance de réflexion et de recommandation, a déjà tenu plusieurs séances tout à fait passionnantes. Et comme tous les membres du SCCCUM sont les bienvenus.es au CS, pourquoi ne pas vous joindre à la suite de ses travaux et, en y faisant entendre votre point de vue, faire en sorte que le projet syndical reflète la diversité de nos expériences et de nos aspirations.

Lisez attentivement les infolettres et les autres communications du SCCCUM pour connaître les dates et lieux des séances d’orientation du CS sur le projet syndical. Et sachez que notre comité à la mobilisation met son point d’honneur à toujours y offrir du café frais et des viennoiseries, ce qui ne nuit pas aux échanges souvent animés…

Où en est la démarche?

Le CS a adopté une version de travail de l’énoncé de mission du Syndicat: défendre les droits des membres sur les plans professionnel, social, économique, politique, éthique et environnemental; défendre et promouvoir un enseignement supérieur public et accessible ; poursuivre et accentuer le développement de l’unité d’action avec les autres syndicats et les mouvements de travailleuses et de travailleurs non syndiqués. Cette définition a permis la formulation de plusieurs éléments de vision, qui posent entre autres les principes suivants : les préoccupations des personnes chargées de cours dans les unités doivent être au cœur de notre action syndicale ; nous devons rechercher  les stratégies et les moyens politiques ou juridiques les plus efficaces pour soutenir cette action. Parallèlement, le SCCCUM doit mieux faire reconnaître l’apport des chargées de cours à la vie universitaire, et tout mettre en œuvre pour mieux faire connaître ses forces et ses projets, en ciblant les moyens de communication les plus favorables à ses membres.

Pour tenir ses séances d’orientation, le CS a identifié cinq grands thèmes de discussion :

  1. La redéfinition de la mission et de la vision, des objectifs et des stratégies ;
  2. La vie dans les départements et la participation dans l’Université ;
  3. L’information, les communications, la mobilisation et la participation ;
  4. Les relations de travail ;
  5. L’organisation, la structure, les statuts et règlements.

À ce jour, les trois premiers thèmes ont été traités. Et lors de la dernière séance, on a abordé la question de l’organisation du Syndicat. Il reste donc à débattre des relations de travail, et puis de la structure du SCCCUM, de même que de ses statuts, ses politiques et ses règlements.