Now Reading
Info rentrée COVID-19

Info rentrée COVID-19

Nous n’avons pas eu le temps de nous la souhaiter bonne que la rentrée semble déjà jalonnée de nombreux obstacles, ne serait-ce que parce que la situation sanitaire semble évoluer quasi quotidiennement. Tentons tout de même de voir ensemble où nous en sommes.

Le variant Delta, indiscutablement en montée, confronte à de nombreux dilemmes les gouvernements, la Santé publique et les institutions d’enseignement supérieur. Bien sûr, il appartient à ces instances de prendre les décisions qui s’imposent pour protéger les membres de la communauté universitaire, mais cela ne peut être sans connaissance des besoins des premiers concernés. Pour nous, les chargé(e)s de cours, la situation est souvent frustrante, voire anxiogène, car nous nous sentons bousculé(e)s et souvent laissé(e)s à nous-mêmes. La direction se doit de nous consulter et de nous informer en continu.

L’Université de Montréal a récemment publié un communiqué exprimant ses craintes, ses intentions et ses décisions au sujet de la rentrée. Si la direction confirme son intention d’appliquer les directives de la Santé publique et du Gouvernement, le SCCCUM souhaite qu’elle le fasse avec un surcroît de conviction et de détermination. Par ailleurs, certaines des décisions de la direction font craindre des éclosions de COVID, lesquelles pourraient déboucher sur un retour intempestif à l’enseignement non présentiel, dont les chargé(e)s de cours ne veulent pas subir les contrecoups en plein milieu de session. Depuis deux semaines déjà, plusieurs d’entre vous nous ont écrit pour faire part de leurs inquiétudes et pour nous demander notre appui dans leurs demandes d’accommodements. Soyez assuré(e)s que le SCCCUM est à l’œuvre pour protéger vos droits et pour défendre votre autonomie professionnelle. Il s’oppose et s’opposera aux exigences déraisonnables de l’employeur, de même qu’à la tentation d’un recours à l’enseignement comodal. Rappelons que, à l’instar des autres syndicats de chargé(e)s de cours, nous avons toujours refusé toute imposition du comodal. Et c’est avec vigueur que la FNEEQ (la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec) a réitéré ce point de vue au ministère de l’Enseignement supérieur du Québec : les enseignant(e)s décident seuls de leur(s) mode(s) d’enseignement. Et ici, nous saluons le professionnalisme et la fierté de tous les chargé(e)s de cours qui, en toute autonomie professionnelle, cherchent des solutions et proposent des accommodements raisonnables et propres à maintenir la qualité de l’enseignement à l’Université.

Plusieurs questions restent en suspens. Le communiqué du Recteur convient du retard du gouvernement à définir des protocoles clairs et cohérents en cas d’éclosion. Certes, nous savons par notre fédération, qui a rencontré des responsables du ministère, qu’un « Guide de repli » en cas d’éclosion est en préparation, mais de toute évidence, il aurait mieux valu pouvoir le fournir avant la rentrée.

Plusieurs autres aspects de nos tâches d’enseignement méritent qu’on s’en préoccupe davantage, comme l’organisation de la formation pratique et le protocole de retour à l’Université suite aux stages (dans les écoles primaires et secondaires; dans les institutions de santé et de services sociaux), et les séances de formations pratiques. Malheureusement, ledit communiqué du Recteur n’en dit mot.

Le SCCCUM a réalisé une veille médiatique rapportant les craintes qui subsistent dans le milieu universitaire et la réaction de certaines administrations.

Malgré la situation difficile à laquelle nous devons faire face, nous vous souhaitons à tous et toutes une très belle rentrée. N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir de l’information ou du soutien en matière de relations de travail.

Votre équipe syndicale

info@scccum.ca

www.scccum.ca