syndicat des chargées et chargés de cours de l'Université de Montréal

FNEEQ – Appel à participer

Appel à participer à l’Atelier du Regroupement université FNEEQ-CSN Québec

C’est sous le thème de la contractualisation et la collégialité dans l’enseignement universitaire à l’heure de la mondialisation néolibérale que se déroulera l’Atelier du Regroupement université FNEEQ-CSN Québec dans le cadre du Forum social mondial (FSM) qui aura lieu à Montréal, du 9 au 14 août prochain.

Les organisateurs de l’atelier sont à la recherche d’enseignants universitaires contractuels qui seraient intéressés à participer à un panel réunissant des personnes provenant de différentes universités dans le monde. L’objectif de l’atelier est de rassembler des témoignages, des analyses et, éventuellement, des pistes de solutions concernant les conditions de travail des enseignants contractuels. Seraient appréciées ici, des informations sur les conventions collectives, sur la syndicalisation de ce corps d’emploi, sur les luttes pour la reconnaissance, sur la recherche effectuée par ces enseignants, etc.

Un accent particulier sera mis sur la place de « la collégialité » dans la gouvernance universitaire : son évolution, la nature des relations avec les enseignants permanents, les professeurs-chercheurs et les dirigeants et administrateurs de l’institution. Les questions touchant à la liberté académique pourront aussi être abordées, notamment en rapport avec le statut d’enseignant permanent ou non-permanent.

Que les institutions en question soient privées ou publiques, on voudra réfléchir sur l’évolution de la gouvernance universitaire considérée dans la perspective du vaste mouvement de mondialisation néolibérale de même qu’ à la façon d’organiser la résistance contre les dérives de la bureaucratisation néolibérale et les effets de la marchandisation de l’enseignement supérieur, auxquels nous assistons aujourd’hui.

Les organisateurs veulent également rédiger puis soumettre à l’assemblée de convergence de l’Espace éducation du FSM une déclaration universelle des droits et devoirs des institutions d’enseignement supérieur, lesquelles ont la charge de former les nouvelles générations de citoyens et de les doter d’outils d’analyse critique, humaniste et solidaire, de manière à ce qu’ils puissent participer pleinement à une évolution de l’humanité qui soit conforme aux valeurs de justice sociale et de préservation de l’environnement, tous deux indispensables à la survie, dans de bonnes conditions, de notre espèce.

Pour plus d’information et faire partie du panel, communiquer avec monsieur Puma Freytag à l’adresse presidence@scccul.ulaval.ca