syndicat des chargées et chargés de cours de l'Université de Montréal

La liberté d’expression en éducation mise en péril

Votre comité exécutif (CE) tient à manifester sa profonde indignation au sujet de l’avis de congédiement envers d’ une  membre de la CSN qui s’est exprimée publiquement sur ses conditions de travail.

Nous nous sentons d’autant plus interpellés-es que nous sommes des enseignants-es, et que nous subissons les conséquences de plusieurs années de coupures budgétaires en éducation et en enseignement supérieur. Nous considérons que la liberté d’expression servant à informer la population des dérives austéritaires des dix dernières années et des conditions difficiles dans lesquelles évoluent nos consœurs et nos confrères sont d’intérêt public.

C’est parce que l’enseignante Kathya Dufault a à cœur la qualité de l’enseignement qu’elle s’est sentie en droit de parler. « Le manque de loyauté » est un concept pouvant servir à aplanir les débats et « faire tomber » celles et ceux qui osent dénoncer ce qu’il faut dénoncer.

Nous vous encourageons à signer cette pétition qui s’adresse directement au ministre de l’Éducation Jean-François Roberge.