syndicat des chargées et chargés de cours de l'Université de Montréal

Les pots cassés, c’est nous qui les payons

Le 15 février dernier, les employés et étudiants des différentes universités du Québec se sont mobilisés contre les compressions budgétaires. À l’Université de Montréal, comme à l’UQO ou l’Université Laval notamment[i], des suggestions sur les changements à apporter aux universités ont été récoltés dans des pots cassés pour être remis mardi dernier à Pierre Moreau, le nouveau ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur qui reprenait justement ses fonctions après un problème de santé

Cette mobilisation était organisée par la Table des partenaires universitaires (TPU) et relayées sur l’UdeM par la Coalition des associations et syndicats de l’Université de Montréal (CASUM). Un manifeste de l’université québécoise a d’ailleurs été réalisé par la TPU

[i]Lire des compte rendus dans Le Soleil <http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/education/201602/15/01-4950906-des-pots-casses-pour-le-ministre-moreau.php>, ou Radio-Canada, http://ici.radio-canada.ca/regions/ottawa/2016/02/15/004-uqo-mobilisation-compressions-universites.shtml et <http://ici.radio-canada.ca/regions/abitibi/2016/02/15/002-pas-de-fleurs-pour-le-ministre-uqat-univserit.shtml>