syndicat des chargées et chargés de cours de l'Université de Montréal

Description sommaire des postes électifs, mandat 2019-2021


Présidence (environ 370 heures/session*)

La personne présidente est la porte-parole officiel du SCCCUM auprès des membres, de l’Université, des instances universitaires, des autres syndicats et associations de l’Université, ainsi que des syndicats de chargés de cours, de la FNEEQ (Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec) et de la CSN. La Présidence est responsable de déterminer, avec l’ensemble du Conseil exécutif, les orientations et les actions prioritaires du Syndicat, ainsi que d’assurer le bon fonctionnement de ce dernier. Elle préside les séances du conseil exécutif et du conseil syndical, et elle est membre d’office de tous les comités du Syndicat.

Vice-présidence à l’information (entre 225 et 270 heures/session*)

La vice-présidence à l’information est chargée de communiquer aux membres l’information interne et externe pertinente émanant du SCCCUM. Pour ce faire, elle utilise divers moyens de communication tels que le site Web, la liste de diffusion par courriel ainsi que l’infolettre syndicale. Avec les membres du comité dont elle est responsable, elle élabore un plan de communication, prépare des dossiers de presse et, au besoin, utilise d’autres outils d’information.

Secrétariat-trésorerie (environ 320 heures/session*)

Le secrétariat-trésorerie tient les livres comptables, effectue la paie et veille à une saine gestion financière du Syndicat, dont il rend compte devant l’Assemblée générale. Il convoque les séances, agit à titre de secrétaire des séances et est responsable de la rédaction des procès-verbaux des réunions du Conseil exécutif et des réunions statutaires du SCCCUM. Enfin, il supervise le travail du personnel du secrétariat du Syndicat.

Membre du comité de la convention collective (entre 225 et 270 heures/session*)

Les membres du comité de la convention collective, sous la direction de la vice-présidence à la convention collective, jouent un rôle de surveillance en matière de respect de la convention collective, répondent aux demandes des membres qui ont besoin de renseignements ou qui ont des problèmes liés à leurs conditions de travail, traitent leurs dossiers et interagissent au besoin avec la Direction des ressources humaines de l’Université. À l’initiative du Conseil exécutif et en collaboration avec la conseillère ou le conseiller syndical du SCCCUM, elles peuvent rédiger, déposer ou déférer des griefs en arbitrage.

* Les heures peuvent varier et sont exprimées en moyenne et à titre indicatif seulement.